Résumé de la soirée du 21 septembre

Nous fûmes une dizaine. Les arrivées furent encore une fois très espacées dans le temps. Les 2 premiers sont arrivés à 20h et à 22h30 pour le dernier.

Comme nous n’étions que 2 au début nous avons commencé par une partie d’un jeu abstrait mais qui ressemble à une partie de foot : Diaballik.

Goooooooaaaaaaaal de Philippe et ensuite, Gooooooooaaaaaaal de Nicolas.

Les parties sont rapides, entre 5 et 10 minutes, mais peut-être est-ce dû aussi au fait que l’on ne maîtrise pas encore les tactiques du jeu. Le principe est simple. Vous devez déplacer 2 de vos pions, mais pas celui qui a la balle, et faire une passe (avant , entre ou après les 2 mouvements). Le premier qui réussit à avoir un pion de sa couleur avec sa balle sur la ligne adverse a gagné.

coyote_alj_02.jpg

Puis nous fîmes une partie de Tokyo Train. Au départ Sandra a du rater le train dans les explications. En tout cas l’équipe de Florence et Nicolas fut performante en remportant 3 parties sur 4 . C’est un genre de Mastermind (une combinaison à découvrir) où vous jouez par équipe de deux. Un connaît la combinaison et doit la faire découvrir à son partenaire à l’aide de geste (changement de position) et de mots japonais “konichiwa” qui vous indique les couleurs. Les parties sont là aussi rapides, moins de 5 minutes, donc on les enchaine facilement. C’est surtout un jeu d’ambiance du fait des gestes et des mots japonais à prononcer.

Ensuite , moment magique, François-Xavier et Séverin sont arrivés avec ….la machine à bonbons

Nous fîmes une partie de Citadelles. Là on a pris notre temps, entre les bonbons, les boissons, les discussions, la partie dura près de 2h, mais on ne vit pas le temps passé. Héloïse passa à deux doigts de la victoire. C’était sans compter sur l’intuition machiavélique de Séverin qui tua l’architecte. Aaaaarrrrggggh fit Héloïse. A noter aussi le joli coup de Sandra qui réussit à voler 6 pièces d’or au Condottiere Philippe, ce qui n’empêcha pas à ce dernier de l’emporter de justesse devant Héloïse et François Xavier.

citadelles.jpg

Jeu assez simple, mais dont il faut faire 1 – 2 tours pour comprendre. A chaque tour vous choisissez secrètement un personnage parmi ceux qui reste.  Vous avez droit à des actions propre à ce personnage (l’assassin tue un autre personnage, le voleur vole un autre personnage, le magicien peut changer ses cartes, etc.). Ensuite, soit vous prenez 2 pièces d’or, soit vous piochez 2 cartes pour n’en garder qu’une seule. Enfin vous pouvez construire un quartier (poser une carte en payant son coût). Le jeu s’arrête lorsqu’un joueur a construit son 8 ème quartier. On parle souvent, ce qui donne de l’ambiance, pour notamment influencer le choix de l’assassin ( qui va-t-il tuer?) ou du voleur (qui va-t-il voler?).

La soirée se termina avec une partie de Arriala. Alors que Frédéric était partie sur les chapeaux de roues, et que l’on croyait la partie finit ( Il avait un moment donné 18 points alors que les autres avait 5 points ou moins cf. photo témoin ci-dessous), il y a eu un retournement de situation sur le dernier coup. En effet:

De terre en vigne
La voilà, la jolie vigne
Vigni, vignons, vignons le vin
La voilà, la jolie vigne au vin,
La voilà la jolie vigne !

arriala.jpg

 

 

Jeu de majorité qui dure 30 à 45 minutes où le poids des cartes ainsi que la vigne est important, du moins sur notre partie. Rien n’est donc jamais joué.

A propos de TeteDePioche

Avatar

Voir aussi

Soirée du vendredi 11 Octobre 2019

Et non le webmaster ne s’est pas fait virer (pas encore…) Oui on est pas les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.