Résumé de la soirée jeu le 20 septembre 2013

Il y a du potentiel sur Aurillac, je vous le dis. Entre la première soirée jeu de septembre où nous étions une dizaine et cette soirée jeu du 20 septembre où nous étions une quinzaine, il n’y avait que Fred et moiqui sommes allés aux deux soirées jeu.  Comme quoi, il y a des joueurs sur Aurillac.

Et là, vous ne me croirez pas si je vous dis que le premier arrivé après moi fut Fred. NON 😮 Et pourtant si. Comme quoi, mais bon c’est exceptionnel.

Nous avons commencé par une partie d’Escape. Certains n’aiment pas les jeux coopératifs , car il peut arriver que l’on joue avec quelqu’un qui prend les décisions pour tout le monde. Là rassurez-vous avec Escape ce n’est pas près d’arriver. Avant de démarrer la partie, Fred voulu être ce meneur, en indiquant aux autres qu’il faudrait aller là, puis faire ça,etc. La partie commença. Au début on entendait Fred dire il faut aller dans telle salle, puis il faut que l’on fasse des clés pour mettre les gemmes, etc. Puis un moment, sans que personne ne s’en rende compte ou ne le fasse exprès, Fred continuait à parler il faut aller dans telle salle, puis il faut que l’on fasse des torches pour mettre les gemmes, mais quand il se retourna ce fut plutôt:

“Hé ho, les gars

Vous êtes où?

Il faut venir ici”.

Pendant ce temps-là dans une autre salle, bien plus loin tous les autres furent regroupés, quand l’un d’entre eux dit:

“Eh, mais où est Fred? Ah chut je l’entends:

….gars gars gars, ….où où où, ….ici ici ici”

Je vous assure que personne ne l’avait fait exprès.

Escape.jpgDSCN0536

Escape est donc un VRAI jeu coopératif, rapide (10 minutes maxi, sinon vous avez perdu), intense, au rythme effréné. On est vite pris par l’ambiance du jeu.

Pendant ce temps, les filles jouèrent à Tyrannik. C’est beaucoup plus calme malgré son nom, bien que ce fut des filles qui jouaient 😉 .

DSCN0539

C’est un jeu de cartes, une variante de Gang of Four ou du Président ou du trou du…

D’autres jouèrent à un jeu qui leur en fit voir de toutes les couleurs. Les pauvres me direz vous. Les veinards pensez donc. Ils ont joué à Hanabi, le jeu où il faut reconstituer un feu d’artifice. Ce jeu a été récompensé par le Spiel des Jahres 2013. Romain le courageux, il est venu à la soirée le bras dans le plâtre, a montré sa dextérité pour tenir ses cartes à quasi une main et dévoilé ses talents de fin stratège pour que toutes les parties d’Hanabi soient gagnées. J’espère que son bras va mieux.

Escape.jpg

C’est aussi un jeu coopératif où on ne voit pas ses cartes mais celles des autres. Grâce aux indications données par les autres il faut reconstituer tous ensemble un tas pour chaque couleur et dans chaque tas l’ordre croissant des cartes (valeur de 1 à 5) doit être respecté.

Ensuite on a joué au jeu que Carlos rêvait de faire. Papayoo (papayoo, papayoo, papayoo lélé). Alors je crois que quelqu’un m’a dit que je devais vous dire quelquechose à ce sujet. Quentin sans doute qui se prit une “branlée” sur la première partie pour ensuite ne plus prendre un seul point. Non ce n’est pas ça. Ou alors Caylus Man qui se crut au tarot en voulant jouer atout (les papayoos) pour faire tomber les gros et qui se ramassa tout. Non plus. Alors ce devait être Nolwen qui finit 3ème sur 7 bien qu’ayant marqué des points quasiment à chaque donne. Non plus, cela me reviendra. Ah oui ce devait être ce !☠⚡✶ de Vincent. Mais pourquoi a-t-il rejouer carreau ce !☠⚡✶ ? Ben non. C’était Sandra alors qui a du filer je ne sais quelles cartes de m…e à Caylus man pour que celui-ci perde. Non ben alors ce devait être Philippe qui maudit encore ce !☠⚡✶ de Vincent, et se demande encore pourquoi il n’a pas joué trèfle ou papayoo. Je crois que ce n’était pas ça non plus. Bon toujours est-il que ce fut agréable.

Escape.jpg

SI vous savez jouer à la dame de pique, vous savez jouer à Papayoo, sauf qu’ici, si vous prenez tous les points, et ben, tant pis pour vous, vous prenez vraiment tous les points.

Philippe fit une partie de Caylus à 2 avec Caylus Man actuellement le n°5 mondial. Résultat sans équivoque, large victoire de Caylus Man par 145 à 92. Vraiment impressionnant.

Escape.jpg

Faut-il vous présenter ce jeu pur chef d’oeuvre pour les joueurs Kubenbois. Pas de hasard, rien que de la gestion stratégie, encore plus vrai dans une partie à 2 joueurs.

Pendant ce temps, même si Diane n’était pas là, Fred donna une leçon de japonais. Il faut dire qu’il jouait à Wazabi.
Escape.jpg

C’est un jeu très simple où on lance des dés et on joue des cartes pour essayer de se débarrasser de tous ses dés.

Puis le trio infernal Fred, Vincent et Nolwen jouèrent encore à un jeu qui a une consonnance japonaise, Qamoki.  Attention, finissez vite le jeu sinon l’âme errante de Frédéric peut vous envoûter et alors pas moyen de placer ce mot (“Frédéric”), n’est-ce pas Vincent ce qui permit à Nolwen de s’en sortir.

Escape.jpgDSCN0541

C’est un jeu de lettre avec des mots de 3 syllabes. Pour gagner il faut se débarraser de toutes ses cartes-mots en posant un de ces mots, sur un autre ayant soit une syllabe commune (par exemple karaté et décaler), soit un rapport (par exemple camembert et emmental). C’est un jeu qui parfois ressemble à un jeu d’ambiance notamment lorsque le mets son mot par association d’idée avec un autre, attention à ce moment à la mauvaise fois. Ah ça y est je m’en souviens Victor m’a demandé de vous dire qui l’avait gagné avec 0 points à Papayoo.

La fin s’approche, vous me croyez, et ben non je bluffe. Allez voici qu’arrive Skull and Roses. Soit vous là jouer bluff total, style Aimeric, à savoir il se bluffe lui-même en ne regardant pas les cartes qu’il met. Et pourtant, il a remporté la partie en gagnant 2 paris. Là chapeau, car quelle prise de risque. Où alors vous la jouer plus classique comme Kévin, qui a aussi remporté en gagnant 2 paris avec à la fin avec un duel avec Emeline. La rose l’a emporté sur la tête de mort. Mais non je parle des cartes, voyons!!!

Escape.jpgDSCN0549

C’est un pur jeu de bluff où il faut parier sur le nombre de roses que l’on va retourner en commençant par retourner toutes ses “cartes” (qui ressemblent à des sous-bocks).

Et voici que l’on sort Dobbles, voilà de quoi retenir Emeline alors qu’il est plus d’1h du mat. Et une partie, et de deux, et de …. En tout cas Aimeric qui n’y avait jamais joué à l’inverse d’Emeline, a vite compris et quelle rapidité d’observation. Romain avec son bras en écharpe avait lui quelques difficultés, c’est pas facile non plus de poser une carte avec un seul bras valide. J’espère que son bras se rétablira vite.
Escape.jpg

C’est un jeu d’observation très rapide, avec un principe de jeu (vous prenez 2 cartes quelconques, elles ont un seul élément en commun, à vous de le trouver) et de multiples façons d’y jouer.

A propos de TeteDePioche

Avatar

Voir aussi

Soirée du vendredi 11 Octobre 2019

Et non le webmaster ne s’est pas fait virer (pas encore…) Oui on est pas les …

Pas de commentaires

  1. Avatar

    Bravo une nouvelle fois pour ce chouette résumé.
    Ca donne envie ..
    A+

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.