Résumé de la soirée du 21 mars 2014

La soirée débuta par un jeu qui sent bon le manga, du moins par les dessins et les personnages. Ca y est Philippe va enfin gagner une partie de Takenoko. Il finit de jouer en premier, a 12 points d’avance. Mais voilà que c’est à Sylvain de jouer en dernier, et magnifique dernier coup, 13 points et superbe victoire de Sylvain.

DSCN1119

 

C’est un jeu où il faut remplir des objectifs secrets qui consistent soit à avoir des morceaux de bambous, après que le panda les ai mangés, soit à mettre des tuiles jardins pour former le schéma représenté sur la carte, soit à faire pousser les bambous, grâce au jardinier. Jeu assez facile d’accès.

Pendant ce temps, Samuel se rendit compte que jouer Mr Jack est vraiment difficile. Victoire une fois de plus de Sherlock dans une partie de Mr Jack Pocket, élémentaire mon cher …

DSCN1118  Mr Jack Pocket

Jeu à 2 uniquement, où l’un des joueurs incarne Mr Jack et l’autre Sherlock Holmes. Le but de Sherlock est de découvrir parmi les 9 personnages visibles au départ qui est Mr Jack. Pour cela au tour impair, il choisit 1 parmi les 4 actions disponible puis c’est Mr Jack qui réalise les 2 et 3èmes actions, enfin Sherlock fait la dernière. Durant les tours pairs, c’est l’inverse, à savoir Mr Jack fait la première action, etc. Les actions possibles sont soit déplacer Sherlock, Docteur Watson ou le chien, soit faire pivoter une tuile, soit permuter 2 tuiles, ou bien encore prendre une tuile indice. le but de Sherlock est de ne laisser qu’un seul personnage visible à la fin qui est forcément Mr Jack, et pour Mr Jack de récupérer 6 sabliers avant la fin. Mr Jack récupère un sablier si à la fin d’un tour il n’est pas visible par Sherlock, le docteur Watson ou le chien et aussi par l’intermédiaire des cartes indice.

Nos étudiants de l’IUT sont arrivés. On dirait qu’ils viennent de sortir d’une caverne. Dans ce cas rien ne vaut une partie de Kairn. Il y eut une dizaine de parties entre Kévin et François. Ce fut du curling façon ball-trap et vas-y que je te dégomme.

DSCN1117kairn

Kairn est un jeu de pitchenette où le but est d’amener son “palet” le plus près du centre de la cible façon curling. Mais vous avez en plus quelques jetons massue qui vous permettent de modifier soit votre position d’arrivée, soit de vous protéger en vous surélevant.

Pas de gros jeux ce soir? Mais si bien sûr. Avec à la baguette Fred qui initia Eléonore et Bertrand à une partie de Navégador. Coup de maître de Bertrand le seul “croyant” 😉 à sa destinée qui remporta la partie grâce à l’église.

DSCN1120

Les joueurs représentent de riches dynasties commerçantes qui aident à la construction de l’Empire colonial Portugais. En traçant les routes, les fabuleux explorateurs atteignirent Nagasaki – mais naviguer dans des eaux inconnues est une aventure dangereuse. Fonder des colonies et des usines les aida a construire une économie de base – mais le prix du sucre, de l’or et des épices fluctua tout le temps, et seules les dynasties qui s’adaptèrent au marché furent capable de financer leurs nobles plans. Il est crucial de surveiller les actions des autres joueurs, car c’est une compétition féroce pour les nouvelles découvertes, colonies, chantiers navals, et églises. Navegador est une jeu de stratégie pour 2 à 5 joueurs avec un peu de chance, car personne ne sait ce qu’il va trouver en découvrant de nouvelles régions maritimes. Le tour des joueurs suit des règles simples et sont sélectionnées sur une roue, ce qui offre un jeu fluide

Certains prirent le bateau, mais d’autres préférèrent prendre le train. 5 aventuriers du rail à l’assaut des Etats-Unis. Je crois qu’il y a eu des déraillages.

DSCN1122

 

Jeu où les actions sont les suivantes, soit je prends 2 cartes wagon, soit je pose des cartes wagons d’une même couleur pour prendre possession d’une ligne. Et c’est à peu près tout. Vous avez des objectifs secrets (trajet à faire entre deux villes), si vous les réussissez ce sont des points en plus, sinon si vous les ratez ce sont des points en moins. Classique des temps modernes, très accessible, règles extrêmement simples et assez stratégique tout de même.

 

Pourquoi le train, le bateau, ben pour fuir la peste qui sévit en Europe. Ratus. Emeline fit beaucoup de petits italiens pour les faire partir en Turquie. En effet, ces deux pays ont longtemps été épargné par les rats porteurs de la peste.

cs400-white-goblin-games-ratus-jeux-de-societe-visuel-zoom-0032771001349407741 exemple_partie

Jeu de placement de pions. A votre tour vous pouvez prendre une carte spéciale vous permettant de faire une action, puis vous devez placer vos pions sur une des cases (autant de pions que rats présents sur la case), puis vous devez déplacez le pion “peste” sur une case où à ce moment vous retournez les pions “rats” qui enlèvent sous certaines conditions les pions des joueurs présents sur la case. Le vainqueur est celui qui à la fin a le plus de pions à lui présents sur le plateau du jeu.

En suite il y eut plusieurs parties de 6 qui prend (6 Nimmt) avec un Dorian de gala, mais uniquement sur la première partie après ce fut le fiasco. Théo nous a fait un festival dans une partie à 8 joueurs. Je ne sais pas comment il réussit à maîtriser la part de chaos du fait du nombre de joueurs, mais chapeau Théo.

6-qui-prend

Jeu de cartes où il y a 4 cartes au centre  de valeur comprise entre 2 et 104. Chaque joueur choisit une carte et la révèle en même temps que les autres. Ensuite la règle de pose est la suivante. En commençant par l’ordre croissant des cartes des joueurs, vous devez poser votre carte sur la colonne où la dernière carte de cette colonne est la plus proche de votre carte, tout en ayant une valeur inférieure. Si malheureusement, votre carte est ainsi la 6 ème carte de la colonne, vous prenez les 5 cartes de cette colonne et votre carte devient alors le début d’une nouvelle colonne. Si malheureusement votre carte a une valeur plus faible que l’ensemble des dernières cartes des colonnes, vous êtes obligé de prendre la totalité des cartes d’une colonne et votre carte en commence une nouvelle. Parmi les cartes que vous récolter, il y a des têtes de vaches. Celui qui à la fin en a le moins remporte la manche.

 

La soirée se termina par une chanson des Blues Brothers, ou presque I’m a “Sobek” 🙂 Corruption quand tu nous tiens. Sur la deuxième partie, la tactique d’être incorruptible et de ne prendre que des poissons ou du blé s’est avéré payante pour François, même si sa victoire ne tient qu’à un point, mais suffisant pour dire qu’il a écrasé tout le monde.

DSCN1140

Jeu où vous devez poser des séries de trois cartes ou plus identiques sachant que le nombre de points d’une série correspondra au nombre de cartes multiplié par le nombre de scarabées présents sur les cartes. A votre tour vous avez le choix entre poser une série ou prendre une carte parmi celles présente le long de la piste de score, sachant que la 1ère carte est gratuite et que vous pouvez prendre jusqu’à la 4ème carte présente mais à ce moment vous mettez dans votre tas de corruption toutes les cartes que vous ignorez. Celui qui à la fin de la manche est le plus corrompu perd des points. Vous pouvez aussi récupérer des cartes spéciales face cachée, qui vous permettent soit de faire une action spéciale soit de l’incorporer dans une de vos séries, mais en perdant le bénéfice du pouvoir spécial.

 

 

 

 

 

A propos de TeteDePioche

Avatar

Voir aussi

Soirée du vendredi 11 Octobre 2019

Et non le webmaster ne s’est pas fait virer (pas encore…) Oui on est pas les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.