Résumé de la soirée du 07 juin 2014

La soirée débuta par l’AG qui continua pendant les parties, puisqu’ici nous ne perdons pas nos habitudes, à savoir que les gens arrivent à 20h, puis 20h20, puis 20h30, puis 21h, etc. Difficile dans ces conditions de faire une AG ordinaire. Donc les propositions des adhérents eurent lieu pendant la soirée.

Les “ptits” nouveaux de la fête du jeu étaient au rendez-vous. Tout d’abord la famille de Cathy. Comme c’était bientôt les vacances et vu le temps, ils eurent envie de partir dans les îles. Des touristes, des touristes je vous dis. Mais à Vanuatu, il convient d’être “méchant” pour enquiquiner les autres. Cela se résuma par une histoire entre la mère et son fils. Malgré un départ difficile, Cathy et Fabrice (ils ont joué ensemble) réussirent à rattraper et dépasser sur le fil Basile (tout seul) qui ne réussit pas à trouver le trésor tant attendu au fond de l’eau.

Vanuatu-1

Le mécanisme principal et original de Vanuatu est son système de choix d’action mêlant pions ouvriers, jeu de majorité et d’enchère. Chacun dispose de 5 pions actions qu’il peut disposer parmi 9 actions possibles. Chacun, à partir du 1er joueur en place 2 puis 2 puis 1. Ensuite, chacun, à son tour, exécute une action où il est majoritaire & enlève ses pions actions de cette case. En cas d’égalité, c’est le 1er joueur qui gagne la majorité ou celui le plus proche du 1er joueur. Si quand c’est à son tour de jouer, on n’est majoritaire nulle part, on doit enlever des pions actions d’une case action sans exécuter l’action. Le 1er joueur a l’avantage d’arriver le premier et de remporter les égalités (de majorité), le dernier … et bien a le dernier mot, ce qui lui permet de choisir une case action afin d’y être majoritaire. Les moyens d’obtenir des points de victoire sont variés (dessins sur les plages, touristes, livraison des bateaux, etc.), permettant aux joueurs d’opter pour diverses stratégies.

 

Pendant ce temps Quentin et  François expliquèrent les règles du classique des temps modernes à savoir Les Colons de Catane à Samuel et Eléonore. Il faut croire qu’ils savent très bien expliquer les règles, car la partie tourna finalement en un duel entre Samuel et Eléonore. Quentin et François furent privés de cartes.

les colons de catane

A chaque tour, le joueur actif lance le dé. Tous ceux qui ont une colonie ou une ville, autour du terrain indiqué par le chiffre du dé, reçoivent la ressource du terrain. Ensuite, en faisant des échanges avec les autres joueurs, le joueur actif peut recueillir de nouvelles ressources. Puis il peut transformer ces ressources pour soit construire des routes, soit créer des colonies ou des villes,  soit prendre des cartes actions qui peuvent soit rapporter des points de victoires, soit faire des actions spéciales. L’originalité du jeu vient d’une part du plateau de jeu qui est composé d’hexagone permettant ainsi de créer à chaque partie une île différente, et d’autre part par le système de jeu, même si le joueur actif joue, ce sont les autres joueurs qui peuvent récolter des ressources et pas le joueur actif. Puis au départ de ce jeu, les négociations sont inévitables. Un vrai classique des temps modernes

 

A propos de TeteDePioche

Avatar

Voir aussi

Soirée du vendredi 11 Octobre 2019

Et non le webmaster ne s’est pas fait virer (pas encore…) Oui on est pas les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.