Résumé de la soirée jeux du 2 janvier 2015

Bonjour à tous,

Déjà, meilleurs voeux et bonne année 2015 pour ceux que je n’ai pas croisé depuis l’an dernier!!! Pour commencer cette année en beauté, nous l’avons commencé en jouant!

Une partie de koryo a débuté la soirée, entre Lucie, Gilles, Philippe et Quentin .. et la victoire serait revenu à Quentin!

Koryo, un jeu que je ne présente plus, rapide et simple, où vous devez être majoritaire pour utiliser le pouvoir des cartes, un jeu d’intéraction entre les joueurs, et qui est en plus très joliment illustré!

KoryoimagesCADKADYE

Pendant ce temps, Eléonore et Bertrand, sont partis sous les tropiques, et se sont lancés dans l’univers de la piraterie. Après un bon début, Eléonore n’a pas eu trop de chance : le trésor était maudit, et le vent peu favorable. Bertrand, avec ses cales pleines, et ses pillages de trésors frutueux, s’est assuré une belle victoire à Jamaica!

Jamaica, un jeu familial et très convivial, où vous incarnez des pirates, le premier à arriver à Port Royal arrête le jeu! Sur la route qui vous y mène, vous pouvez ramasser des trésors ( de +7,+4,+2, voire des trésors maudits -7, -5,-4,-1 ect..), ou des bonus, mais il faut penser à avoir de quoi payer soit en doublons, soit en nourriture le coût des cases, sur lesquelles vous vous déplacez – sinon vous reculez! Bien-sûr, en tant que bon pirate qui se respecte, il y a abordage, et tentative de vol dans les cales des bateaux croisés!!! Bref, de quoi passer un moment très agréable!!!

  Jamaica_large03

S’en est suivi, une partie de Dixit entre Lucie, Gilles, Emeline, Sylvain, Joël et Samuel. Au jeu où imagination et perspicacité se cotoient, Lucie a remporté la victoire!

Dixit, un jeu très simple mais aussi très sympathique!!! Vous avez des cartes. Quelqu’un donne un mot ou une expression, qualifiant une carte qu’il a choisi dans sa main. Les autres joueurs en choisissent une également qui représente pour eux l’expression ou le mot donné. Toutes les cartes sont mises au milieu, et chacun vote pour retrouver la carte du joueur!!! Attention, ça n’est pas toujours évident, et quelques fois vous seriez étonné de voir les cartes choisies par les autres!

dixit-odyssey-73-1305128333

La même équipe, est partie en Italie, avec un jeu de Bruno Faidutti ((auteur de Citadelle, la réponse à la dernière égnime de notre très honoré président – à l’esprit quelque peu alambiqué !) – (attention, je risque quelques représailles, faut dire que j’ai toujours beaucoup de mal à décrypter ses énigmes – mais où va t-il chercher tout ça!!!)), je disais donc qu’ils étaient partis, à Venise pour une mascarade! Au jeu où je suis sûre de mon unique carte (enfin je crois) et où la mémoire et le bluff sont rois, et bien ce fut une reine qui en gagna la partie : Emeline!

Mascarade, un petit jeu simple en substance, mais où mémoire et bluff se côtoient. Vous recevez une unique carte, que  vous visualisez en même temps que celle des autres joueurs ; puis elles sont toutes retournées face cachée! A votre tour, vous avez le choix entre 3 actions : regarder votre carte, l’échanger ou pas avec celle d’un autre joueur, ou vous déclarer (par exemple je suis la reine pour faire le pouvoir de celle-ci, à savoir gagner 2 pièces !) mais suis-je vraiment qui je prétends être? Vous pouvez contester, mais dans ce cas on retourne face visible votre carte et celle de la personne qui se déclare être le personnage, et attention aux surprises! Celui qui n’est pas celui qu’il prétend être donne une pièce d’or au tribunal, le premier qui atteint 13 pièces remporte la partie!

Mascarade

Pendant ce temps, Quentin, Philippe & Fréd ont joué au “Lièvre et la Tortue“, où Philippe a remporté la  1ère partie ex-aequo avec Fréd, et a remporté la 2nd partie!

Le Lièvre et la Tortue est un jeu de parcours où le but est de réussir à faire parvenir les deux animaux sur lesquels vous avez parié en premier sur le podium.

Une fois le parcours assemblé, chaque joueur reçoit une carte Pari parmi les 5 disponibles, comportant un animal unique. Il la consulte en secret puis choisit une seconde carte de Pari parmi sa main de 7 cartes, identique ou non à la première. Le jeu peut alors commencer. À son tour, un joueur pourra jouer 1 à 4 cartes, uniquement du même animal, puis repiochera des cartes jusqu’à avoir 6 cartes en main. Si à la fin de son tour de jeu, un total de 8 cartes a été joué ou bien 4 cartes du même animal ont été jouées, la phase de course commence.

Dans cette phase, les pions vont avancer selon le nombre de cartes jouées et leurs conditions. L’avancée des pions doit respecter l’ordre de la petite carte aide de jeu.

Le lièvre avance de deux tuiles si 1 à 4 cartes ont été jouées. Si 4 cartes lièvres ont été jouées et que ce dernier est en premier place, il s’endort et n’avance pas. La tortue avance d’une tuile si 0 à 3 cartes ont été jouées, et de deux tuiles si 4 cartes Tortue ont été jouées. La tortue avance donc toujours d’une tuile même si aucune carte Tortue n’est jouée. Seul le loup et son hurlement peuvent l’empêcher d’avancer. Tranquillement mais sûrement…

Le loup avance d’une tuile si 1 ou 2 cartes Loup ont été jouées, et de deux ou trois tuiles si 3 ou 4 cartes ont été jouées. Le loup possède cependant un pouvoir, représenté par une icône sur certaines cartes : lorsque qu’une de celles-ci est jouée, le loup sera le seul à avancer au prochain tour. Le renard avance d’autant de tuiles que de cartes jouées. L’agneau avance d’autant de tuiles que de cartes jouées plus une, mais s’il tombe sur une tuile avec un ruisseau il s’arrête dessus sans terminer son déplacement.

Le premier arrivé gagne 5 points, le second 3 pts et le troisième 2 pts. Une fois les trois premiers participants arrivés, le jeu s’arrête : on révèle ses cartes pari et on additionne ses points. Celui qui en a le plus remporte la partie. En cas d’égalité c’est l’animal le plus haut sur le podium qui départage.

Vous pouvez également jouer en mode championnat en cumulant les scores sur trois manches. Une variante est également proposée : on y joue avec des turbos que l’on place sur les tuiles pairs et les 13 cartes Course de chaque animal (en retirant les cartes du loup qui hurle). 5 cartes sont ensuite distribuées à chaque joueur en plus du pari (2 cartes Pari à 2 joueurs + 1 carte de sa main, ce qui porte le tout à 3 cartes Pari). Tous les animaux se déplacent de la même façon, d’autant de cases que de cartes jouées, et dès qu’un animal termine son tour sur un turbo il avance de 2 tuiles. Une variante idéale pour jouer avec les plus jeunes.

images[9]

Puis le trio a enchainé sur Minuscule, où Philippe fut déclaré vainqueur 2 fois!

Minuscule est un jeu de course avec des rebondissements et des suppositions comme le veut la série. Dans celle-ci, l’univers s’adresse d’abord aux enfants puis aux plus grands. Pour le jeu, c’est pareil : à partir de 5 ans, les enfants pourront y jouer et même les plus grands ne s’ennuieront pas grâce à différents niveaux de lecture et une règle supplémentaire de prise de risque.

Minuscule_large02[1]

Une joyeuse équipe s’en est ensuite allée dans le port du Havre : Philippe, Fréd, Sylvain, Samuel et Joël, pour une partie écourtée, certes, les devoirs parentaux passant avant tout !!! Scores à la mi-temps : Sylvain: 18 pts ; Samuel: 28 pts ; Fred: 36 pts ; Philippe: 49 pts ; Joël: 54pts (!) . Apparemment, gros jeu de stratégie, où il y a beaucoup d’interactions entre les joueurs, de la gestion de ressources et de la construction de bâtiments !!!

Le Havre : la mécanique du jeu est über-simplissime, rarement autre jeu aura su se montrer aussi simple. Les règles de base ne tiennent que sur 5-6 pages. Deux actions et demie! A son tour, un joueur devra : avancer son bateau dans le port sur une tuile libre, la retourner et remplir les cases des ressources indiquées. Sachant qu’il y a 7 tuiles par manche, à 4-5 joueurs, certains joueurs ne joueront qu’une seule fois. Puis, soit prendre toutes les ressources (la même) à disposition sur une des cases, soit placer son jeton / travailleur sur un bâtiment libre (sans personne dessus) pour y effectuer l’action correspondante. Les bâtiments à disposition doivent être, soit construits (par un autre joueur ou soi-même), soit appartenir à la ville. Si on place son marqueur sur un bâtiment autre qu’à soi, on doit payer une « taxe d’entrée », soit à la ville / banque pour un bâtiment de la ville soit directement au joueur propriétaire. On a en plus une autre action possible à tout moment de son tour, soit acheter un des bâtiments visibles, soit vendre l’un des siens, soit se débarrasser d’une carte de prêt. Les prix, ressources nécessaires et actions sont indiqués sur les cartes. La mécanique principale du jeu réside dans l’achat ou la construction de bâtiments qui permettront l’acquisition ou la transformation / amélioration des ressources. En effet, chacune d’entre elles possède deux faces, un recto basique et un verso plus enrichi : argile-brique / bétail-viande / céréale-pain / poisson-poisson fumé / fer-acier, etc. Il faudra par conséquent veiller à optimiser ses choix d’actions et constructions. Comment gagner ? Les conditions de victoire sont là aussi toutes simples : on compte la valeur des bâtiments / navires construits ou achetés, puis on ajoute son pécule, dont on soustrait encore des points par carte de prêt possédée. Simplissime donc !!!

Jeu_LeHavre_2[1]

Pendant ce temps, Emeline, Quentin, Lucie et Gilles ont fait un petit Saboteur ! Et oui : guerre dans les mines, entre les gentils petits nains qui creusent des galeries pour découvrir l’or et les saboteurs qui les en empêchent ! Mais qui est qui ? Quentin fut le nain le plus débrouillard et habile car il récolta plus de pépites que ses adversaires!!! Le Saboteur : jeu d’ambiance, familial, où vous êtes soit nain soit saboteur, le but des premiers est de cherché l’or, le but des seconds de les en empêcher! Plusieurs manches s’enchainent où vous pouvez incarner soit l’un soit l’autre et celui qui à la fin a le plus de pépites d’or gagne! Simplissime, mais que du bonheur!!!

p-423[1]

Voilà, pour cette soirée qui se termina dans la bonne humeur, vers 2h du matin!

Prochaine soirée samedi 17/01 à partir de 20h au centre Leymarie, venez nombreux! à bientôt…

A propos de TeteDePioche

Avatar

Voir aussi

Soirée du vendredi 11 Octobre 2019

Et non le webmaster ne s’est pas fait virer (pas encore…) Oui on est pas les …

Un commentaire

  1. Avatar

    Bravo pour ce long récit et ces belles explications ! (notamment Le Havre !!) Surtout que vous n’étiez là qu’en début de soirée .. (merci TT !..)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.