Résumé de la soirée jeu du 30 janvier

De la neige, de la neige à foison. Cela a du en rebuter plus sauf les intrépides. Comme nous étions 6 au départ, nous n’avons pas pu jouer aux 7 mercenaires, alors on a fait une partie de Colt ExpressD’un côté, vous avez les détrousseurs de voyageurs, j’ai nommé Didier et Léa, de l’autre vous avez les rois de la gâchette j’ai nommé, Philippe, Fabrice et Catherine,  Sylvain étant quand à lui inclassable. Belle victoire de Léa avec les 2 mallettes, alors que Philippe aura le titre suprême d’As de la gâchette. Colt-Express C’est un jeu de programmation. Au début vous piochez au hasard 6 cartes parmi celles que vous avez.  A votre tour vous choisissez une carte parmi 6 actions (+1) qui ne sera joué qu’à la fin de la programmation. Tous les joueurs font de même. Puis vous en choisissez une autre, etc. jusqu’à ce que vous ayez choisi vos 3, 4 ou 5 cartes que vous deviez programmer. Ensuite, on joue les cartes programmées. Les actions possibles sont: *tirer sur un joueur situé dans un autre wagon, *donnez un coup de poing à un joueur situé dans le même wagon, celui-ci fera tomber, s’il en a une, une bourse, * prendre une bourse, mallette ou bijou présent dans le wagon * Avancer ou reculer d’un wagon * Monter ou descendre du toit * Avancer ou reculer le shérif, si celui-ci se trouve alors dans un wagon avec d’autres joueurs, ces derniers prennent une balle et montent sur le toit * ne pas programmer de cartes pour pouvoir piocher 3 cartes de votre réserve Très beau jeu, et bien immersif surtout si on tire ou donne des coups de poing. Ensuite Samuel et Fred sont arrivés. Nous avons fait 2 groupes, d’un côté une revanche à Tzolk’in avec Sylvain, Fabrice, Catherine et Léa. Il y a bien eu une revanche, car Sylvain mena du début à la fin pour remporter la victoire, alors que Léa a du s’endormir sur ses lauriers de Colt Express, pour perdre.   couv tzolk'in tzolk'in Le plateau de jeu représente un calendrier Maya constitué d’un rouage à vingt-six dents qui s’engrènent dans cinq rouages plus petits figurant les cinq endroits où la civilisation Maya se développe (Palenque, Uxmal, Tikal, Yaxchilan, et Chichen Itza). Chaque joueur incarne une tribu Maya. Le plateau décrit les différentes Actions dont votre tribu peut bénéficier. À votre tour, vous pourrez soit placer des Ouvriers sur les rouages, soit reprendre des Ouvriers placés lors d’un tour précédent. Les Ouvriers exécutent leurs Actions quand ils sont repris. Une fois que tous les joueurs ont joué une fois, le rouage Tzolk’in avance d’un cran et fait avancer tous les Ouvriers sur l’ensemble des rouages, ce qui modifie les Actions qu’ils peuvent exécuter. Le Maïs est la matière première de base et on l’utilise à la fois comme nourriture et comme monnaie. Les Actions vous permettent de produire de la nourriture, d’extraire des Ressources naturelles, de construire des Bâtiments et de développer votre Technologie. Certaines Actions flattent les dieux, d’autres les courroucent. Vous suivez votre relation avec les dieux (Quetzalcoatl, Kukulcan, et Chaac) grâce aux trois Temples du plateau. La tribu la plus fervente reçoit les meilleurs bienfaits. Les dieux octroient des Points de Victoire à deux reprises pendant la partie. Il est aussi possible de gagner des Points de Victoire en construisant certains Bâtiments ou en transportant des Crânes de Cristal à Chichen Itza. La partie s’achève après une révolution du rouage Tzolk’in. Vos Ressources restantes sont converties en Points de Victoire et d’autres Points sont attribués par certains Bâtiments. Le joueur qui a alors le plus de Points de Victoire remporte la partie.

De l’autre côté vous aviez Didier, Fred, Philippe et Samuel qui essayeront de prospérer de générations en générations dans une partie de Descendance. Je confirme les voyages ne sont pas aussi efficaces que le marché. Samuel fidèle à sa tradition ecclésiastique (souvenez-vous du jour de l’an 😉 ), a remporté une belle victoire avec la combinaison marché + église devant Philippe avec la combinaison Voyage + Archives, Didier à l’affût derrière Philippe. J’aurais la décence ne pas évoquer Fred et son papi 🙂   descendance A votre tour de jeu vous choisissez dans quelle zone vous voulez effectuer une action, soit le voyage ou le Conseil qui vous rapporte du prestige, de l’argent ou de l’influence, soit au marché pour vendre des marchandises et recevoir des points de prestiges, soit d’aller à la messe pour recevoir des points de prestige, soit chez les artisans pour acquérir des marchandises, ou dans votre ferme pour produire du blé, soit faire des gosses (seule manière d’avoir des pions supplémentaires). La plupart de ces actions coûtent du temps. Au beau d’un certain temps, un de vos pions parmi les plus “vieux” meurt et vont soit dans le livre des archives (ce qui rapporte du prestige) soit au cimetière. Quand vous être dans une zone, vous prenez d’abord un cube (qui peut être la peste!), puis vous faîtes votre action soit en payant et/ou en plaçant un de vos pions. La partie se termine lorsque le cimetière ou le livre des archives est plein. Celui qui a le plus de prestige a gagné.

La soirée s’est terminée vers 2h du matin!

Prochaine soirée vendredi 06/02 à partir de 20h au centre Leymarie, venez nombreux! à bientôt…

A propos de TeteDePioche

Avatar

Voir aussi

Soirée du vendredi 11 Octobre 2019

Et non le webmaster ne s’est pas fait virer (pas encore…) Oui on est pas les …

2 commentaires

  1. Avatar

    Merci de ne pas trop insisté sur la déroute de ma petite famille .. avec en + le décès du Papé au dernier tour (pour sa mémoire et son honneur, c’est tout de même cela qui a provoqué la fin de la partie).
    Je pense que mon erreur a été de vouloir économiser le temps et de payer tous mes achats “comptant” (en “connaissance” – “pouvoir” – “persuasion” – “foi” [ou cubes roses – cubes orange – cubes verts – cubes marron pour les + terre à terre ..]) et non en investissant/dépensant du temps .. (mais ça me paraît si précieux le temps ..)
    Super partie en tout cas ! Et merci à Didier (& à tous) d’être restés et d’avoir utilisé un peu de ce temps & santé pour que nous puissions finir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.